GratuitOnlineExpoTalks

Débat en ligne : Le mystère de l'arc-en-ciel

<br>

Dates
Samedi, 10 avril, 2021
Heures
15:00 - 16:30
Langue(s)
FR
Tickets

débat gratuit sur Facebook, sans inscription préalable, ni compte Facebook exigé. Pour suivre le débat, rendez-vous sur notre page Facebook ou cliquez directement sur ce lien le 10 avril à 15:00 précises : http://www.facebook.com/civabrussels/live

 

PROGRAM:

Superstudio et la pensée météore *
— Anouchka Vasak, auteur de Météorologies

Superstudio : l'arc-en-ciel “imphotographable”
— Emmanuelle Chiappone-Piriou, commissaire de l'exposition Superstudio Migrazioni

Emilio Ambasz’s Casa de Retiro Espiritual
— Cédric Libert, co-commissaire exposition Superstudio Migrazioni

 

* Superstudio et la pensée météore – Anouchka Vasak

Le signe sous lequel se place l’exposition Superstudio du CIVA, la migration et la nuée, invite à considérer la démarche du groupe d’architectes florentin sous un angle conceptuel particulier : celui de la pensée météore. Dans Notre-Dame de Paris, Victor Hugo développe l’idée d’une architecture détrônée par la pensée sous la forme imprimerie, pensée devenue « troupe d’oiseaux, s’éparpill[ant] aux quatre vents ». On reconnaît ici la « pensée météore » : fondée sur le modèle des nuages et des phénomènes météorologiques, elle met en question les frontières et les clôtures. On peut inscrire l’expérience de Superstudio dans cette histoire. Les Météores de Descartes, et surtout le Discours huitième sur l’arc-en-ciel, forme abondamment déclinée par le groupe florentin, seront la première station d’un parcours qui s’attachera principalement aux recherches physiques et graphiques sur les nuages, entre histoire des sciences et histoire de l’art, Lumières et romantisme : on y rencontrera la méthode du peintre Alexander Cozens ainsi que les Modifications of Clouds du chemical philosopher Luke Howard qui en 1803 invente la classification des nuages encore en vigueur aujourd’hui. L’objet nuage, et plus généralement le « météore », représenté dès l’époque classique en planches et storyboards, aide à penser la démarche à la fois rationnelle et poétique de Superstudio.